Brigitte Fouré
Rejoindre les Amis de Brigitte Fouré
 
Tous ensemble avec Brigitte Fouré
les amis de brigitte fouré nouvelle energie pour amiens

Cette rubrique du site des Amis de Brigitte Fouré regroupe les différentes réflexions menées dans le cadre des réunions intitulées " Nouvelle Energie pour Amiens " (Pour lire et télécharger les différents documents, cliquez sur l'image concernée).

Synthèses de travaux de réflexion "Rassemblés Pour Agir 2014"


rassembles pour agir amiens

Dans le cadre des élections municipales de mars 2014, une démarche intitulée "Amiens Pour Vous" a eu lieu au sein de l'association. Une fois Brigitte Fouré investie officiellement, quatre autres candidats ont apporté leurs contributions au projet "Rassemblés Pour Agir". Voici les synthèses de ces réflexions dévoilées lors de quatre réunions publiques, entre octobre et décembre 2013, qui ont rythmé les temps forts de la pré-campagne.

- Synthèse - Attractivité économique

- Synthèse - Vivre ensemble

- Synthèse - Qualité de vie à Amiens

- Synthèse - Enseignement et sport

- Synthèse - Culture et Tourisme


Gilles Demailly : le bilan canton par canton ! (juillet 2013)

Ce court document évoque les points positifs et les nombreux aspects négatifs du mandat du maire d'Amiens et de son équipe, depuis leur élection en mars 2008. Cette action de terrain et de réflexion a été rendue possible grâce aux délégués cantonaux de l'association, élus lors de l'assemblée générale de septembre 2011, qui alertent quotidiennement Brigitte Fouré sur ce qui va bien et ce qui va moins bien dans la villle d'Amiens et sa métropole.

dossier bilan par canton, amiens


Les Perles du JDA - "Demandez Ch'Pravda !" (juin 2012)

En sélectionnant les "perles" glanées du Journal Des Amiénois Métropole (JDA Métropole), la publication de la ville et de l'agglomération, nous avons été effarés de voir que celui-ci est devenu un organe de désinformation aux mains du maire Gilles Demailly, Président d'Amiens Métropole, et de la municipalité.

La ville d’Amiens a derrière elle une longue et noble Histoire. Depuis le partage du manteau de Saint-Martin de Tours en 337, non loin de l’actuel Palais de Justice, à l’Opération Jéricho en 1944, en passant par la Paix d’Amiens, signée en 1802 au sein même de la mairie, notre ville s’appuie sur sa tradition pour proposer une société juste, moderne, inventive et apaisée.

Aujourd'hui, l’esprit d’Amiens recule. Le Maire d’Amiens n’a de cesse depuis 2008 de nous dire que nous devons être « unis et solidaires ». Or, depuis 2008, où en est la construction des 10000 logements promis durant sa campagne ? De même, pourquoi le Maire ne s’est-il pas rendu aux Etats-Unis pour négocier avec les dirigeants de Goodyear quant à l’avenir des salariés de l’usine d’Amiens ? Où en est la réflexion sur les transports dans notre ville, là aussi promise en 2008 durant la campagne ? Pourquoi avoir sabordé les comités de quartier, fleuron en matière de démocratie locale, et qui avaient fait école jusqu’à Strasbourg, qui applique actuellement ce système suite à une visite du maire UDF Fabienne Keller en 2002 à Amiens, réforme de la démocratie locale que n’a pas renié son successeur Roland Ries, nouveau maire socialiste de Strasbourg ? Pourquoi notre ville est-elle devenue, malgré la compétence et la bonne volonté des agents municipaux, si insalubre et si mal nettoyée en moins de trois ans ?

Autrefois, le Journal Des Amiénois Métropole (JDA Métropole) se voulait être la publication de tous, afin d'apporter des informations sur la ville et l'agglomération à chaque habitante et habitant. C'était la conception que nous avions du service public.

A présent, il est au service de l'aveuglement de la réalité qu nous avons dénoncée précédemment.

Les Perles du JDA n'ont d'autre vocation que de dénoncer les dérives de notre "Ch'Pravda" locale!...

Brigitte Fouré
Conseillère Générale de la Somme
Conseillère municipale d’Amiens
Maire d'Amiens de 2002 à 2007


Olivier Mira
Conseiller Général-suppléant
Conseiller municipal d'Amiens de 2001 à 2008

perles du jda


Stationnement à Amiens : Constats accablants pour la Mairie ! (mai 2012)

En mars 2008, les candidats de la liste "Unis et Solidaires" criaient sur tous les toits qu'ils avaient trouvé la solution pour améliorer les déplacements et le stationnement des Amiénois !
4 ans plus tard, le maire honni et solitaire a, dans ce domaine, réussi le tour de force de déplaire à tout le monde !

Jugez plutôt : arrivée des radars aux feux rouges, perturbation sur le trafic des Piéto +, suppression des parkings-relais, stationnement résidentiel payant dès la première voiture à Ste-Anne, projet de réaménagement contesté sur l'axe Barni-Ferry, arrêt de l'implantation des Velam, interdiction des véhicules dans le centre-ville sans proposition de transport alternatif...

Vous le voyez : Amiens est conduite à gauche et la ville tourne en rond !

C'est pourquoi, l'association des Amis de Brigitte Fouré - Nouvelle Energie pour Amiens a enquêté sur le terrain et les constats sont accablants.

Ce court document, distribué lors de la conférence de presse organisée le 22 mai 2012, n'a d'autre ambition que de mettre en exergue la vacuité de la politique actuelle de la municipalité en matière de stationnement.

Brigitte Fouré
Conseillère Générale de la Somme
Conseillère municipale d’Amiens


Olivier Mira
Conseiller Général-suppléant

dossier stationnement amiens


3 ans, Honni et Solitaire (juin 2011)

En mars 2008, Les Amiénois ont élu un nouveau maire et une nouvelle majorité municipale. Après l’esprit de relance et de développement pour lequel nous avions œuvré autour de Gilles de Robien, son successeur, Gilles Demailly, ne s’est jamais mis à la tâche. Cela a modifié bien des choses dans notre ville. Notre première mission restera et consistera toujours plus à être au service de notre territoire d’Amiens Métropole et surtout de ses habitants, afin d’améliorer leur sort et de préparer l’avenir. Mais il est si difficile de faire les bons choix qu’il est indispensable de s’entourer d’une équipe diversifiée, riche de ses différences. C’est pourquoi, avec l’association des Amis de Brigitte Fouré, présidée par Jean-Christophe Parisot et dont les activités sont coordonnées par Marie-Josée Budynek, nous avons été auprès des commerçants qui se sont battus afin que les voitures continuent à passer par le centre-ville, tout comme nous avons testé le temps de rotation des bus dans ce même centre-ville afin de protester contre le projet inutile de réaménagement de la chaussée Jules Ferry et de la rue Jules-Barni par la municipalité et qui cache en fait la suppression du stationnement en épis. Nous avons également dénoncé la hausse des impôts votée par Gilles Demailly au Conseil d’Amiens Métropole et le laisser-aller quant au déneigement de la ville lors des épisodes neigeux de décembre dernier. Nous continuerons à œuvrer en ce sens face à ce maire qui ne sait pas gérer les affaires courantes de sa ville et nous serons toujours plus combatifs envers une majorité municipale qui délaisse les Amiénoises et les Amiénois.
Ce petit livre n’a d’autre ambition, à mi-mandat, que de mettre en exergue la vacuité de la politique actuelle du Maire honni et solitaire…

Brigitte Fouré
Conseillère Générale de la Somme
Conseillère municipale d’Amiens
Maire d’Amiens de 2002 à 2007

Olivier Mira
Conseiller Général-suppléant
Conseiller municipal d’Amiens de 2001 à 2008

3 ans, Honni et Solitaire


Nous avons testé les bus dans le canton d'Amiens V Sud-Est Cagny (septembre à novembre 2010) !

La mairie d’Amiens a décidé d’aménager la rue Jules Barni et la chaussée Jules Ferry avec deux voies spécifiques pour les bus, un peu sur le modèle de l’aménagement de la route d’Abbeville.
La raison avancée pour justifier ces coûteux travaux de plus de quatre millions d’euros : faciliter la circulation des bus « actuellement englués dans la circulation », selon l’élu en charge des transports en commun, et doubler leur vitesse commerciale.
Or, nous avons voulu vérifier.
Nous avons donc demandé à des membres de « Ensemble, pensons l’avenir », un groupe qui participe aux travaux de notre association, de tester la situation actuelle.
Le résultat, simple et clair, apparaît dans les tableaux ci-joint : quelle que soit la densité de la circulation, quel que soit le jour, quelle que soit l’heure, les autobus mettent strictement le même temps pour franchir la rue Jules Barni.
Les riverains comme les chauffeurs de bus le confirment.
Alors pourquoi réaliser de si coûteux aménagements ? Ne serait-ce pas pour supprimer des places de stationnement en interdisant le stationnement en épis, et pour ralentir et rendre plus compliquée la circulation des véhicules automobiles comme cela a déjà été fait dans le centre ville ? L’objectif serait alors de chasser les véhicules automobiles du quartier. Les commerçants et les riverains apprécieront…

Brigitte Fouré
Conseillère Générale de la Somme (Amiens V Sud-Est Cagny)
Conseillère municipale d’Amiens

Olivier Mira
Conseiller Général-suppléant

dossier presse bus amiens


Pour que l'Europe entre dans les manuels d'éducation civique (juin 2009) !

Comment faire mieux connaître aux jeunes Français les institutions européennes ? Comment leur faire mieux comprendre l’importance de l’Europe dans leur vie quotidienne ? Tels sont les enjeux et les défis que Monsieur Xavier Darcos, alors ministre de l’Education Nationale, avait présentés aux députés européens français dans une réunion organisée à Strasbourg juste avant le début de la présidence française du Conseil de l’Union européenne au printemps 2008.

L’eurodéputée Françoise Grossetête s’était d’ailleurs émue à cette occasion de la pauvreté du contenu des programmes d’éducation civique sur l’Europe dans le système éducatif français.

Brigitte Fouré a donc souhaité, pour répondre à cette préoccupation qu’elle ressentait elle aussi très fortement, constituer un groupe de travail sur ce sujet. Trois jeunes universitaires impliqués à Amiens, à savoir Odile Broutin-Claeys, Marie-Laure Derivery et Jean-Marc Albert, ont accepté de se réunir durant plusieurs mois et le document ci-dessous est le résultat de leurs réflexions concrètes.

Ni catalogue, ni mémoire universitaire, ce document se veut une simple contribution de citoyens profondément convaincus de l’importance de l’Europe, qui espèrent que tout ou partie de leurs propositions concrètes seront reprises par l’Education Nationale.

Ces propositions ont été envoyées à Xavier Darcos au printemps 2009 puis ont été transmises à son successeur Luc Chatel après sa nomination en juin 2009.

Car nous voulons une Europe proche, solidaire, humaine : une Europe qui parle au cœur !

rapport darcos